3 janvier 2016 7 03 /01 /janvier /2016 17:12
Une année de virage sécuritaire en France

Le 32ème c3 (Chaos Computer Club) a eu lieu il y a quelques jours à Hamburg.

C'était l'occasion de retrouver @Taziden et @AdrienneCharmet pour un bilan de santé des libertés numériques en France.

Au programme, on part du début de l'année en France avec le massacre de Charlie Hebdo qui a encouragé la défense de la liberté d'expression.

Défendue par tout les "Charlie", la liberté d'expression semblait pouvoir décoller plus que jamais et tout se qui se rapproche de la censure aurait normalement du disparaitre au pays des lumières, au pays des droits de l'homme.

Cependant, l'année se termine sur une note bien sombre. La liberté d'expression est détruite. La vie privée n'existe plus. Enfin, la censure devient légal et se diversifie comme jamais. L'état d'urgence (et toutes ses dérives) permet de poser les derniers verrous sécuritaires et la France se transforme petit à petit en un pays où la peur dirige là où la prudence, la logique et le débat devraient au contraire s'élever.

La présentation est en Anglais mais l'accent de nos 2 défenseurs français permettra au plus timide d'entre vous de tout comprendre :p

Clique sur l'image pour voir la vidéo

Vous pouvez retrouver l'intégralité des conférences en vidéo sur cette page.

Une année de virage sécuritaire en France
31 octobre 2015 6 31 /10 /octobre /2015 23:47
Le changement climatique c'est maintenant

Les bons de #DATAGUEULE reviennent avec une vidéo qui devrait encore une fois nous foutre le moral à zéro. Une vidéo qui traite du climat et des répercutions de notre civilisation sur l'écosystème de la planète.

A chaque fois qu'a lieu une catastrophe naturelle, on voit malheureusement les responsables se battre entres eux pour savoir quelles assurances va prendre les dégâts ou ce genre d'ânerie...

Est-ce le bon réflexe ? Évidemment que non.

Nous connaissons tous aujourd'hui le soucis avec le climat. Et pourtant qu'attendent donc les élus pour agir ? Peut être de faire un dernier contrat d'avion de chasse avec une dictature peut être... Malheureusement, on passe des contrats tous les jours et j'ai un peu l'impression que ces gros nazes ont encore oublié un problème bien plus grave que la taille de leur porte monnaie : l'écologie.

Florence Porcel nous explique un peu le changement climatique. Autant dire que l'avenir n'est pas glorieux. Et quand je dis avenir, ce n'est pas l'avenir de nos petits petits enfants. Non non, c'est le notre. On va le connaitre.

Allez voir les liens donnés directement sur Youtube pour plus de développement.

Le changement climatique c'est maintenant

La Terre, je ne m'en fais pas trop pour elle à vrai dire, la planète est fertile et elle s'en remettra comme elle l'a toujours fait. Mais et nous ? Nous l'humanité, et les animaux ? Et tout le reste ? On s'en balance ?

Apparemment oui. On a depuis pas mal d'années mantenant découvert tout un tas de façon de produire de l'energie ou de la convertir mais non. Tiens il suffit de lever la tête. Le soleil est une source infinie... Idem pour le son etc etc...

Le changement climatique c'est maintenant
13 juillet 2015 1 13 /07 /juillet /2015 23:22
24 juin 2015 3 24 /06 /juin /2015 22:07
Le merveilleux monde de la surveillance

Nos politiques ne cessent de crier que la Loi de Renseignement qui va permettre à l'état de tout écouter grâce à ses petites boites noires est pour notre bien.

Pourtant, Wikileaks, dans un timing bien ficelé, vient de balancer que la NSA écoutait Chirac, Sarkozy-Bismuth mais aussi Hollande. Et là, nos dirigeants sont outrés. La bonne affaire.

Je me demande quels vont être leurs arguments pour nous justifier encore une fois que la loi de renseignement, c'est pour notre bien.

Si on a rien à cacher on a rien à craindre c'est ça leur délire non ?

Alors pourquoi ils se sentent outrés ?

Ou alors la NSA, comme en France d'ailleurs, écoute pour lutter contre le terrorisme. Cela voudrait il dire que nos dirigeants ont quelque chose à voir avec le terrorisme ?

Roooh quand même...

Leur mauvaise foi est hallucinant quand même. Tiens, Axelle Lemaire aurait penser à démissionner tout les jours. Son intervention dans l'émission de Thinkerview nous montre bien à quel point elle est d'un, largué par le sujet, de deux, complètement perdu dans ces arguments qui se font démolir les uns après les autres. Elle finira par se cacher en permanence derrière son inévitable "nan mais attendez, cette loi est encore en cours d'écriture v'savez".

Mouais, la loi n'a pas changé d'un pouce.

Ça va être marrant d'entendre un gouvernement qui met son pays sur écoute avec sa loi de renseignement dénoncer les écoutes dont il est victime !

Moi ce qui me chagrine (et pas qu'un peu) c'est qu'on met un paquet de pognon pour espionner les gens alors qu'on balance que dalle pour les prévenir de danger... Mais c'est pour votre bien (et pour la pub) (et pour bien vous contrôler).

Tiens, Mr Rihan Cypel parlait aussi dans une interview de 14h42 présenté par Manach. Il nous expliquait que les métadonnées toussa, c'est rien. On ne lit pas le contenu ! Mouarf arf !
Une petite vidéo sur les métadonnées allez, juste une ;-)

Le merveilleux monde de la surveillance

Voilà, pas besoin de lire un courrier. Avec les métadonnées, on en apprend vachement plus en fait. C'est pas magnifique ça ?
Bon, ce gentil monsieur Cypel vient d'avoir une petite promo : Secrétaire à la riposte et aux arguments. Aux arguments... On va encore se fendre la gueule niveau argumentation...
Attention, argument type Corée du Nord en approche les amis. Valls l'avait anoncé de toute façon, qu'il voulait mettre en place (comme en Chine) une armée de personne qui vanterait la propagande de l'état. Car oui, l'état a TOUJOURS raison #sachezle.

Perso, je pense qu'il est évident que le BigData (l'analyse de métadonnée) continu dans sa lancée. Par contre, comme l'explique si bien Mr Bayart et le directeur de Qwant.

"Si on anonymise les métadonnées, on peut toujours faire du marché avec du BigData tout en respectant la vie privée des internautes donc de vous, de moi, de tous."

 

Notre démocratie (arf) est mal en point. En tout point... Doxa a d'ailleurs fait une belle vidéo sur le sujet.

Bref, on le voit encore, nos politiques n'en ont mais alors rien à foutre de nous et quand ils ont la certitude d'agir pour le citoyen, ils sont juste largués par des sujets qu'ils ne comprennent pas du tout.

Je termine avec ce texte. Comment les politiques ont fermé les yeux. A lire avant de se coucher.

Je crois que nos politiques auraient bien besoin d'un petit passage dans un café vie privée...

 

13 juin 2015 6 13 /06 /juin /2015 19:11
Tor - Y a plus qu'à !

Maintenant que la surveillance de masse est passée en France (mais où sont les politiques qui s'indignaient de la surveillance de masse révélée par Snowden ?)

Maintenant que l'Australie prévoit d'interdire tout enseignement du chiffrement (donc ça va arriver à vitesse grand V chez nous)

Maintenant que les assureurs récoltent les informations des mouchards sur le tout connecté comme on l'avait prédit et que leur plan est en marche.

Maintenant que la justice considère que se placer dans un espace public est un accès frauduleux que même toi tu comprends pas trop ce que ça veut dire.

Maintenant que plusieurs sont condamnés pour expliquer à ses pairs comment se protéger.

Maintenant que même les politiques se demandent pourquoi on a peur pour nos libertés (LOL)

D'ailleurs ces mêmes politiques expliquent que la vie privée, ça ne sert à rien et que ce n'est pas un droit fondamental (pourtant c'est écrit noir sur blanc dans les grandes pages qui font les piliers de notre système mais bon. J'ai peut être mal appris à lire à l'école et je ne m'en rend compte que maintenant) >_>

Il va falloir penser à se protéger un minimum vous ne trouvez pas ?

Du coup, je me suis dit qu'il serait bien de refaire un coup de pub du navigateur Tor.
C'est simple à installer, pratique et c'est un premier pas pour faire chier les algorithmes des boites noires qui sont là, évidemment pour nous rendre service (Regarde ! Derrière toi ! Un terroriste ! Ah bah non, c'est le mec qui te suit partout pour te profiler toujours plus).

Les sites censurés ne le sont plus et il devient plus difficile de voir ce que vous faites.

Il est loin le temps des simples pubs qui nous traquent sur la toile. Désormais c'est open bar. Tout ceux qui ont quelque chose à se reprocher ou, qui détiennent un pouvoir dans la société économique du capitalisme ont les moyens de vous écouter et de vous connaitre et tout ça c'est contre vous hein, pas pour vous servir.

Non la surveillance de masse ne va pas nous protéger plus. Aux USA, beaucoup de gens sont en train d'ouvrir les yeux (bah oui à force, on commence à comprendre que c'est pas glop tout ça). Nous on a juste essayer d'ouvrir encore plus le domaine de surveillance...

Ah oui ! Tor, c'est légal hein, donc utilisez utilisez utilisez !

Ça fonctionne sur Linux, Windows et Mac et ça se télécharge gratuitement ici !

Si le sujet vous intéresse (et ça devrait être le cas !!!), vous pouvez aller lire un peu de documentation sur la toile car Tor, c'est bien beau, mais connaitre comment ça fonctionne, c'est encore mieux.

Non parce que quand on voit qu'en Angleterre par exemple, on veut même censurer des opinions légales pour la démocratie hein >_>

Et dire qu'avant on expliquait aux AUTRES pays qui subissait la censure ou sous dictature d'utiliser Tor... C'est tellement triste qu'on en soit réduit à ça maintenant au pays "des droits de l'homme".

Ps : Tor fonctionne aussi sur Android et ça s'appelle Orbot

Et une petite vidéo pour bien voir le foutage de gueule de nos élus <3

Tor - Y a plus qu'à !
6 juin 2015 6 06 /06 /juin /2015 22:54
Vie Privée et Surveillance, un problème de liberté ?

Data gueule revient avec une énième vidéo qui nous parle de la Vie Privée au moment même où la Loi de Renseignement va être votée.
Perso, j'ai écris à mes députés ET aux sénateurs et je n'ai reçu qu'une réponse.
J'ai écris en mail > Pas de réponse.

J'ai essayé d'appeler au téléphone > impossible de les joindre.

J'ai écris sur Twitter > j'ai reçu... une seule réponse. Une seule et quand on voit la réponse, c'est pas non plus tip top.


Voyez ici le gouffre qui sépare l'élite politique qui va voter une loi dont la plupart ne comprend rien du tout aux enjeux... Quand aux autres qui comprennent les enjeux, ils pourraient passer directement par la case prison, corruption détecté.

Allez, puis qu'on vous dit que ce n'est que les métadonnées ! Mouhahaha Oui, c'est pire qu'un courrier en fait. Google, Facebook et tout les autres l'ont compris, pas nos députés ou sénateurs. Excepté 3 ou 4, ils se croient plus intelligent que tout les acteurs du BigData qui eux, sont bien spécialisé dans ce domaine fin bref. Notre espoir est bien mince.

Vie Privée et Surveillance, un problème de liberté ?

Pour en revenir à nos moutons, voici donc la vidéo de Data Gueule. a dure 4 min franchement, alors regardez, écoutez et n'ignorez pas les arguments cités !

Le "je n'ai rien à cacher donc j'm'en fous" revient à dire que la liberté d'expression ne sert à rien car "on a des politiques qui pensent pour nous".
Traduction, cela revient à dire que vous êtes un mouton et bien que les moutons, c'est jolie c'est chouette. C'est loin de pouvoir résoudre un problème de math. Bref, un mouton c'est con (pardon mouton je vous aime quand même <3)

Et afin de poursuivre, voici une autre vidéo (plus longue cette fois : 30min) qui se regarde très bien aussi de LDN (Lorraine Data Network - Un FAI associatif faisant partis du réseau FFDN) qui explique aussi que le "je n'ai rien à cacher, c'est un peu les noobs qui disent ça en fin de compte.

Eh oui, réfléchir un peu avant de parler, ça aide. Moi par exemple, la mécanique auto n'est pas mon truc et quand j'entend un bruit dans le moteur, je ne dis pas à mon mécano "Yo polo, c'est pas à cause de la bougie tout ça ?" et ce, sans même avoir soulevé le capot. J'attends de voir ce qu'il me dit et surtout, je vais me poser des questions. C'est là que je pourrais répondre au problème avec un minimum de recul et une vue d'ensemble.

Clique sur l'image pour voir la vidéo

Vie Privée et Surveillance, un problème de liberté ?
27 mai 2015 3 27 /05 /mai /2015 16:09
Loi sur le renseignement

Dans quelques jours, les sénateurs vont voter la loi la plus intrusive qu'on est jamais voté en France.
Inspiré des USA, cette loi fait tomber les piliers de la constitution, ceux mêmes qui garantissaient aux citoyens une liberté de pensée, de parole, de rassemblement et ainsi de suite.

Bien avant les révélations de Snowden, j'ai appris l'existence de bon nombre de programme de surveillance massive comme Echelon par exemple. On me traitait de fou ou de parano, que cette espionnage massive n'était pas possible "ça se saurait". Pourtant tout était là, preuve à l'appuie et même des témoins (Snowden n'est pas le premier à dénoncer ce genre de pratique et croyez moi, ils sont nombreux à avoir crier à la raison)

Puis, Snowden est arrivé avec des tonnes de documents prouvant que tous ce que je criais haut et fort avec pleins d'autres personnes était bel et bien réel. Pire, c'était encore plus poussé qu'on ne l'imaginait... Quelque part, c'était un soulagement et d'autre part...

Toutes les applications de ces lois de renseignement (qu'on devrait appeler d'espionnage) ont été annoncé par des politiques. A chaque fois, l'excuse est la même. Que ce soit aux USA, en Allemagne, en Angleterre ou bien maintenant en France, l'excuse est la même : La lutte contre le terrorisme et les pervers sexuels.
Au passage, dans les dictatures aussi ces justifications sont identiques et les systèmes d'écoutes sont très fréquemment vendu par des boites françaises (La justice étudie en ce moment même ces cas).

J'ai passé du temps à suivre le débat aux USA sur l'après Snowden. J'ai vu James Clapper ou Keith Alexander mentir devant tout le monde ainsi que de nombreux politiques et aussi la plupart des entreprises qui collaborent... A chaque niveau, tout les acteurs ont menti pour se protéger.

La finalité ? Le peuple a plus que perdu confiance dans ses représentants et dans ses plus grandes entreprises. Les scandales continuent encore aujourd'hui et, aux USA, ils commencent à faire un peu machine arrière.

Dans quelques jours la France va voter la loi de renseignement. Cette loi est EXACTEMENT la MÊME CHOSE que le Patriot Act et les pratiques de la NSA.

Après avoir contacté les députés, c'est aux sénateurs que nous devons faire appel. La Quadrature du net a mis en place le site sous-surveillance qui vous donne les coordonnées des sénateurs. Contactez les ! Faites voir que vous êtes soucieux de vos libertés.

Je ne saurais que trop vous conseiller de visionner le film Citizenfour de Laura Poitras qui retrace les événements des révélations d'Edward Snowden.

Laurent Chemla a aussi mis une vidéo en ligne qui fait la comparaison des évènements aux USA et de la loi de renseignement en France.

A voir et à partager.

N'oubliez pas que les politiques sont des êtres humains et savent tout à fait mentir comme vous et moi au besoin.

Loi sur le renseignement
4 mai 2015 1 04 /05 /mai /2015 14:23
Instruction : Remplacez "Google" par "Gouvernement"

Instruction : Remplacez "Google" par "Gouvernement"

Aujourd'hui, c'est un grand jour. C'est le 4 mai.
Mis à par ça, François Hollande est au Qatar. Il s'y rend pour vendre des avions de guerre. Des avions de guerre dans un pays qui ne respecte rien. La France se prostitue au Qatar c'est beau. Et on nous demande d'avoir confiance dans la surveillance de masse ? hohoho

Les voix qui s'élèvent contre sont de plus en plus nombreuses, à vrai dire, je crois qu'il ne reste plus grand nombre à être "pour" si on enlève juste la population mouton et les politiciens. Car si on analyse un peu, les personnes étant sensibilisées, celles qui comprennent les enjeux du BigData, la vie privée etc sont toutes contres.
On va donc en remettre une couche avec ces quelques vidéos :
Le Bonjour tristesse se plante un peu en mélangeant les boites noires (DPI) et les IMSIcatcher mais la prestation est là.

Comme le dit le bon Numendil :

Coucou le gouvernement, ces critiques sur la loi, vous en faites quoi ?

  1. Amnesty International
  2. La Quadrature du Net
  3. Alain Marsaud, ancien juge du terrorisme
  4. Le Conseil National du Numérique
  5. La CGT Police
  6. Reporters Sans Frontières
  7. Le Syndicat de la Magistrature, qui estime que ce projet de loi « « installe un dispositif pérenne de contrôle occulte des citoyens dont il confie au pouvoir exécutif un usage quasi illimité. Il est à ce titre inacceptable. Seul un véritable contrôle a priori de techniques de renseignement proportionnées et visant un objectif strictement défini relevant de la sécurité nationale, restera respectueux des droits fondamentaux. »
  8. Marc Trevidic, l’actuel juge antiterrorisme
  9. Le président de la CNCIS lui-même
  10. La CNCDH (Commission consultative en charge des droits de l’Homme)
  11. La Ligue des Droits de l’Homme
  12. L’Union des Syndicats de la Magistrature
  13. La Fédération Syntec
  14. Le commissaire des droits de l’Homme du Conseil de l’Europe
  15. La CNIL
  16. Human Rights Watch

Pour certain au gouvernement, le droit à la vie privée, n'est plus rien. Le débat sur les libertés n'a pas lieu d'être. Ne riez pas, c'est Mr Valls qui le déclare lui même... Un ministre, garant des libertés qui dit ça. Arf...
Je me suis donc empressé de pratiquer une petite expérience à mon boulot. J'ai demandé à chaque client le numéro de tel perso, le dernier sms envoyé, à qui, à quelle heure, numéro de sécu etc.

Les réactions ?

En dehors de quelques amusements, la totalité n'a pas trop compris ce que je cherchai à faire. Certain ont ris, d'autres pas vraiment. Par contre une chose a toujours été la même, aucun n'a voulu me donner ces renseignements de son plein gré. Serait-ce un hasard ?

Cette expérience m'a bel et bien confirmé que nous avons tous une vie privée qui, comme le nom l'indique... est PRIVEE !
C'est notre liberté, elle représente qui nous sommes réellement. Là ou nous pouvons mettre quelques fantasmes bien caché à l'abris des regards de papa maman ou de notre patron.
Sans vie privée, pas de reflexion, pas de pensée.

C'est la vidéo ci dessous qui m'a inspiré et ça vaut le coup d'oeil également.

Sous pretexte de nous protéger, on nous enferme dans un monde tout gris, avec une feuille de route à suivre.
Ayez confiance après tout, la surveillance, c'est comme les rafales, c'est pour notre bien à tous.

 

30 avril 2015 4 30 /04 /avril /2015 08:44

Petit à petit, je refais mon éducation.
J'ose le dire haut et fort, grâce à l'ouverture que permet internet, j'ai pu ouvrir les yeux sur beaucoup de choses. Des choses qui ne m'auraient jamais frappé autant si j'étais rester assis devant ma TV a user de mon temps de cerveau disponible en regardant TF1 et les anges de la téléréalité.
Simple, je n'aurais jamais pensé à tout les problèmes liées entre eux qu'a fabriqué notre société de consommation plus de 2 minutes. La pub fait tellement bien son travail qu'on n'a plus le temps de réfléchir réellement. Je dis ça, c'est pour tout les gens qui m'expliquent qu'ils ne sont pas sensibles à la pub. Arrêtez vous une minute dans votre salon, regardez de quoi il est composé et venez me répéter que vous n'êtes pas influencé ;p

Depuis qu'internet fut branché dans mon chez moi, je me suis petit à petit rendu compte de certaine chose. Déjà qu'il était plus agréable de fabriquer son programme TV plutôt que d'en subir un. Je regarde ce que je veux quand je veux et sans pub.

Internet a aussi le pouvoir de me rappeler à quel point les politiques se foutent de nous en me le rappelant bien plus souvent que ne le fait la TV ou la radio classique. Je commence a organiser "l'importance des choses" d'une autre manière. Pas à la manière d'un JT de TF1. Quand 200 personnes crèvent au Mali, j'y accorde plus de temps de cerveau que la disparition (toujours tragique hein) d'une petite fille enlevé par un pervers dégueulasse. Quand je vois que Serge Dassault est interviewé, je me rend compte que son traitement est assez différent que le pervers qui a enlevé une petite fille. Pourtant, les ventes de ces armes sont responsables de bien plus de victime non ?
Grâce à internet, je prend conscience petit à petit de mes erreurs passées. Je commence à comprendre que bien des choses sont liées et que les ignorer revient à me tirer une balle dans le pied moi même. A force de lire, de me documenter par différente voix, je me rend compte que je ne suis pas le seul dans ce cas là. D'ailleurs pour les idées reçues, je me rend compte que vivre avec une voie différente de la masse ne fait pas de moi un type bizarre et moins heureux... Au contraire.

En fait, une comparaison assez amusante à faire est celle de la musique.
Il y a peu de temps, une collègue au taf me fait écouter sa chanson du moment : le dernier titre de Madonna. 2 min plus tard, c'est un groupe de djeuns qui chante avec des voix d'amoureux en quête de la princesse sacrée.
Là, je craque et je lui explique que ce n'est pas trop le genre de musique que j'écoute. Elle me demande donc ce que j'écoute. Là c'est le drame. Impossible de trouver un seul son qu'elle connaitrait. C'est ainsi que je me retrouve bien emmerdé à lui expliquer que ce que j'écoute, c'est loin d'être ce qu'on entend à la TV ou à la radio (comprenez NRJ et ses copains).
Je crois que je l'ai perdu au moment où j'ai dit "qu'on entend pas à la télé".
Voilà ici illustré le cliché ultime du bon consommateur. Celui qui n'écoute que ce qu'on lui demande d'écouter.
C'est peut être un peu brusque et réducteur pour ma collègue, mais c'est tout à fait ça malheureusement.
Elle n'a même pas conscience que d'autres groupes existent...

La magie d'internet fait qu'à chaque fois que je découvre quelque chose, je découvre que c'est loin d'être un cas isolé. Que ce soit dans la musique ou dans d'autre domaine. En fait, j'aurais toujours des exemples en plus, ce qui est idéal pour se faire une réflexion.

Je découvre au fur et à mesure que les alternatives au monde qu'on m'a présenté devant les yeux sont en fait nombreuses et qu'ils sont nombreux à en faire partie !
Ces gens n'ont rien à vendre, ils se basent sur un monde horizontal. Pas de chef, pas de type qui demande plus de privilège qu'un autre, pas de paillette inutile.
Je découvre qu'il est tard pour agir mais qu'il faut le faire aujourd'hui sinon demain sera pire encore !

Que ce soit sur l'économie, la culture, l'alimentaire, la santé, l'écologie, l'éducation, l'urgence est là et les commerciaux traduisent par "si vous faites autrement, vous vous radicalisez".

Cet article est inspiré de "Comment je me suis radicalisé sur internet" que je vous invite à lire également.

27 avril 2015 1 27 /04 /avril /2015 22:07

Datalove

  • : Le blog de Rames
  • Le blog de Rames
  • : #datalove #vieprivée #bmx #japon #lol #lolcats 0x73715033
  • Contact

support_lqdn_250.gif

Me suivre sur Twitter

 

http://datalove.fr/datalove/datalove-s2.png

 

 

 

Recherche

Pages