27 novembre 2014 4 27 /11 /novembre /2014 18:18

Introframa.png

Aaaah ça faisait pas mal de temps que je voulais parler de Framasoft et comme le temps est un sacré temps de chiotte en ce moment, c'est l'occasion !

Framasoft fait partie de ces projets qui ont un intérêt général.

Framasoft est avant tout une association loi 1901 dédiée à la promotion du "Logiciel Libre" et du "Libre" en général.

Depuis peu, l'association a fait couler beaucoup d'encre grâce à sa campagne "Degooglisons internet".

Avant de présenter (un peu maladroitement :s) Framasoft, il est important de bien comprendre la différence entre logiciel libre et logiciel propriétaire ainsi que le concept de BigData (= exploitation de nos données privées)

 

Logiciel libre et logiciel propriétaire

Un logiciel propriétaire est un logiciel dont le code source (son moteur en quelque sorte) n'est pas disponible. Nous n'y avons pas de droit. Si on compare un logiciel propriétaire à une voiture, cela signifie par exemple que vous ne pouvez pas regarder sous le capôt pour voir le moteur. Vous ignorez de quoi est capable votre voiture et également combien elle consomme au 100, son taux de pollution etc. Votre voiture est également destinée pour la route de campagne. Vous n'avez pas le droit d'aller sur des chemins de terre ou de prendre l'autoroute. Vous n'avez pas le droit de préter votre voiture, de la modifier ou d'essayer de la reproduire (même en dessin !) c'est qu'on ne rigole pas beaucoup chez les logiciels propriétaires. J'image grossièrement mais c'est pour que tout le monde comprenne.

Le logiciel libre représente l'inverse. Le code source est disponible. Si on reprend l'exemple de la voiture, cette fois ci vous pouvez ouvrir le capot, utiliser votre voiture sur toutes les surfaces et même l'utiliser pour autre chose que de conduire ! Une révolution pardi. En regardant son moteur, vous connaitrez votre consommation d'essence ainsi que le taux de pollution etc...

 

La différence entre logiciel libre et propriétaire est donc une question d'accessiblité et de transparence.

Attention, cette définition est un peu "simplifiée" et ne reflète pas la totalité des différences, seulement ça suffira pour que je puisse développer la suite ;)

Pour une définition un peu plus exact, vous pouvez vous en referrer à la définition sur Wikipedia (ils font une campagne de dons au passage)

Le logiciel libre n'est pas forcément gratuit et il est a distinguer de ce que l'on appelle Open Source.

 

De l'importance du logiciel libre à l'heure de l'exploitation du BigData

Il est nécessaire de comprendre les différences entre libre et propriétaire aujourd'hui. En effet le numérique s'est incrusté dans notre vie au quotidien et demain, à l'heure du tout connecté (frigo, montre, système de santé, téléphone, voiture etc) le numérique sera partout.

Nous savons aujourd'hui que nos données personnelles sont siphonnées à une vitesse interstellaire :

Les applications de smartphone par exemple se permettent de lire nos données privées. Pourquoi l'application télé loisir s'autorise le droit de lire tout le contenu de votre smartphone ? Pourquoi iCloud sauvegarde des données qui ne le concernent pas sur Yosemite ? On peut en faire une longue liste comme ça...

La raison est toute simple. La vente de nos données privées et leur expoitation est un marché qui vaut de l'or.

Avant nous avions un numéro de sécurité social et puis ça s'arretait là. Maintenant, nous avons notre propre identité numérique qui est enregistrée et celle ci est bien plus précise qu'un simple numéro de carte de sécu.

Grâce à votre identité numérique, nous pouvons savoir combien vous dépensez par mois, à quelle heure vous vous levez, quelles sont vos orientations sexuelles, politiques, religieuses. Nous pouvons savoir ou et quand vous vous déplacez à un endroit. Si vous arrivez à l'heure au travail, connaitre votre entourage, votre taille, votre poid, votre rythme cardiaque, votre catégorie social et vos dépenses, même la façon dont vous taper au clavier par exemple. Croyez moi, nous sommes capable de bien plus encore.

Tout ceci serait super génial dans une société avancée socialement, seulement voilà, chez nous, c'est l'argent le nerf de la guerre, et nos données permettent de dégager un maximum de profit en exploitant au mieux tout nos petits défauts.

Bcxl6voIAAALljD.jpg

 

 

Soignons nous !

illu.pngC'est malheureusement un constat bien trop flagrant. Nous sommes ultra dépendant des services de Google et compagnie.
Si ces entreprises ne venderaient pas à tour de bras nos données privées, mais également qu'elles nous laisseraient le choix de quelles données nous souhaitons partager avec qui ou quoi, nous serions dans un monde presque libre. Ce n'est pas le cas.
Au début des intertubes, le travail collaboratif était crucial et faisait vivre le réseau. Aujourd'hui un projet qui prend de l'ampleur et qui séduit le grand public, est souvent racheté par ces grosses boites que sont le GAFA ou leurs copains.

 

Heureusement, dans un petit village caché, quelques uns résistent. Parmis eux, Framasoft fait son petit bonhomme de chemin.

 

Framasoft propose un large éventail d'applications et de services que nous utilisons au quotidien.

Vous utilisez Word au travail ? Votre projet n'avance pas vite, il faut envoyer les mails etc ? Il suffit de vous faire un Framapad et tout le monde peut se connecter sur le document et y apporter sa graine. Idéal quand vous travaillez en réseau.

Vous souhaitez écouter de la musique mais Deezer ou Spotify vous dégoute un peu ? Uilisez donc Framazic. Idem pour les vidéos avec Framatube.

frama.png

Il y a tellement de projet chez Framasoft que s'en est réellement impressionant ! Page de calcul de type Excel jusqu'à Framavectoriel pour dessiner etc...

Framasoft essaye du mieux qu'il peut de vous proposer des alternatives libres à chaque fois. En plus de celà, Framasoft regroupe un annuaire bien fourni d'alternative libre et éthique. Pourquoi les refuser si pour une fois, on ne nous prend pas pour des cons ?

 

En parlant de nous prendre pour des cons, Facebook est en train de changer ces nouvelles conditions d'utilisations.

Quel est donc l'intérêt de mettre nos profils en privés si Facebook revend toutes nos données privées à des entreprises ?

Qui sont ces entreprises d'ailleurs ? Ce sont des entreprises spécialisées dans l'analyse de donnée. Elles analysent, font des graphiques et revendent tout ça à d'autres sociétés qui font de la pub, vendent des produits. Souvent ces données servent également aux Etats eux même... Si l'armée avait voulu mettre en place un système d'écoute global sur la population, la population l'aurait rejeté avec force. Même légalement, il aurait été impossible dans une démocratie de mettre en place un tel système. Avec Facebook, Google, Amazon et compagnie, ils n'ont pas eux à le faire ! Quelle aubaine.

Le marché d'analyse des données est un marché qui se compte en milliard ! Et c'est pas des ronds de paquerettes là.

Bref, revenons à notre sujet : le libre.

Je parlais de l'intérêt de mettre nos profils en privés. Si nous avons ce reflexe, c'est bien parce que nous avons un minimum de respect pour notre vie privée. Vous ne voulez pas que tout le monde voit ce que vous faites et c'est légitime !

 

Framasphère est un noeud (on va pas rentrer dans le technique pour les novices) du reseau social libre Diaspora.

Depechez vous de courir sur ce reseau social (ou u autre libre de votre choix) et d'abandonner Facebook qui se moque de vous dans ces CGU en vous parlant de confidentialité de vos données (LOL). Certe, en terme de visibilité pour une entreprise, Facebook remporte la palme. Le nombre d'inscrit est juste hallucinant et Diaspora ne vous offrira pas cette visibilité ou en tout cas, pas pour le moment.

La grande qualité de Diaspora est que Diaspora fait tout ce que propose Facebook en terme de reseau sociaux et ce, en ne vous prenant pas pour des cons ! Ici, pas de revente de vos données à des publicitaires ou à qui que ce soit. Vous pouvez même choisir d'heberger vos données vous mêmes...

J'entends d'ici certains crier au loup et gueuler comme des fous. "Diaspora, c'est comme Linux, si t'y connais rien, tu n'es pas le bienvenu." Rendez vous donc sur Diaspora et vous constaterez que non. Diaspora s'utilise de la même manière qu'un facebook. On y met des photos en cliquant sur "ajouter mes photos", des statuts, on communique, on partage, on "like", bref, on y fait ce qu'on y fait partout chez google, facebook et compagnie, en privée ou en public ou encore dans des groupes.

Framasphere.png

 

On s'en rend vite compte, les alternatives sont possibles. Ai-je besoin de vous présenter Wikipédia ?

 

Je vous propose de regarder ces quelques vidéos sur le sujet :

JC frog est un artiste qui expose des idées. A vous de voir ce que vous en faites.

 

 

L'emission 14h42 présenté par Jean Marc Manach présente des sujets assez sensible. Ici, on parle de Framasoft par exemple et de ses ambitions.

 

L'équipe de Data Gueule présente aussi des courtes vidéos sur des sujets assez coup de gueule. Ici, on parle du BigData et de ce qu'il représente de nos jours.

 

Image d'illustration : Framasoft

commentaires

Datalove

  • : Le blog de Rames
  • Le blog de Rames
  • : #datalove #vieprivée #bmx #japon #lol #lolcats 0x73715033
  • Contact

support_lqdn_250.gif

Me suivre sur Twitter

 

http://datalove.fr/datalove/datalove-s2.png

 

 

 

Recherche

Pages